Pierre Melville : Bob le flambeur

Avec Double Indemnity (Wilder, 1944), c'est lun de mes films noirs préfèrés.

Commentaire (off) : Voici tel quon vous racontera à Montmartre, la très curieuse histoire de [on lit sur lécran : «Bob le Flambeur », suivi par le générique].

Commentaire (off) : Le début de cette histoire se situe pendant ces quelques minutes qui séparent la nuit du jour, le crépuscule du matin [on voit le Sacré Cur à laube]. Montmartre, cest tout à la fois le ciel et [le funiculaire qui descende avec la musique] lenfer [la place Pigalle].

Dans un instant les enseignes vont séteindre. Les gens vont se croiser dont les destins resteront étrangers, ceux qui partent travailler, comme cette femme très en retard, et ceux qui nont encore rien à faire, comme cette toute jeune fille très en avance pour son âge.

Mais allons-en à Bob, Bob le joueur, ce vieux jeune homme, figure déjà légendaire du passé récente...
 

Retour à Passions